Nos sites de vols: le conseil de Guillaume d'Orange

 

Le club des Tichodromes n’est pas le seul à se préoccuper de la pérennité de nos sites et à chercher à ouvrir des espaces de vols d’aventure pour les crosseurs et crosseuses et les amateurs de vols rando ou de vols montagne. Actuellement c’est notre voisin : le club des « Passes montagne du haut Diois » qui est le plus actif dans ce domaine, sous l’impulsion de leur énergique et efficace Présidente, Elodie !

Une action est engagée dans le contexte de la mise à jour du règlement de la réserve naturelle des hauts plateaux du Vercors qui se déroule actuellement. Saurons-nous obtenir un assouplissement de celui-ci qui nous interdit actuellement le survol de la réserve et le décollage de sommets emblématiques (Glandasse, Mont Aiguille…)? L’avenir nous le dira, mais il est indispensable d’essayer, car comme le disait encore récemment Guillaume d’Orange, « Point n’est besoin d’espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer… ». Evidemment le club des Tichodromes, ainsi que les autres clubs Vertacomitoriens sont parties prenantes à cette opération, qui permettra peut être d’inscrire aux PDSI (plan départemental des espaces sites et itinéraires) Drôme et de l’Isère des sites magiques de vols rando.

A cette occasion, il faut parler du col du Rousset, un bel exemple de cohabitation globalement réussie entre notre activité et la belle aventure ornithologique que fut la réintégration des vautours fauves. Le succès de cette opération s’est traduit par le fait que nos amis  accipitriformes ont maintenant pris leurs habitudes : enrouler les thermiques avec nous et retrouver leur intimité familiale  dans un vallon qui semble leur convenir à merveille et qu’il nous faut respecter. D’où la mise à jour des consignes de vols nous concernant désormais : voir la carte ci dessus.

 

 

Pdo Bayart