Anniversaire: Le Vol...

 La météo n’était pas complètement défavorable, puisqu’il était annoncé un vent  faible (mais de tendance plutôt sud)…. Pas vraiment engageante quand même : le mardi jour de la montée : orages et pluie, et mercredi jour du vol, couvert et pluies orageuses…. Mais pas de quoi décourager les onze amateurs de gratin dauphinois que nous étions : 8 Vercors Envol, deux Tichodromes, un jeune Eléphant volant.

En partant tôt mardi : 8h30 pour une montée de 4 à 5 heures nous avons évités les pluies de l’après midi et pu faire la sieste au refuge.

Le soir festivités du cent cinquantenaire, apéro offert, rétrospectives etc. (nuitée gratuite ce jour là !)

Il a fallu adopter une stratégie pour le lendemain : le déco du Dôme est orienté nord, le sommet sera-il dégagé de la couche nuageuse annoncée ? L’éléphant confirme son intention d’y monter, quitte à nous rejoindre dans le plan B que nous retenons : monter décoller en face, de Roche Faurio, 3700m à priori mieux orienté en cas de météo sud, et ayant moins de chances d’être pris dans la couverture nuageuse du fait de son altitude plus modeste.

Lever 3h, remontée du glacier à la frontale et lever du soleil. Beau et facile parcours jusqu’à la crête de Roche Faurio. Là les choses se sont un peu compliquées : avec ce redoux, ces pluies et ces orages, la neige avait mal regelée, et les courses d’envol se sont révélées problématiques en l’absence du vent météo annoncé de sud. Quant à la couverture nuageuse, elle allait et venait, nous laissant des plages de visibilité et des moments de découragement.

De son coté, l’Eléphant a su trouver sous le Dôme à la brèche Lory le créneau qui lui a permis de décoller et par une belle coïncidence, il s’est retrouvé en vol au dessus du Glacier Blanc en même temps qu’Eric qui avait décollé de Roche Faurio, ils ont pu voler de concert jusqu’à l’atterro du Pré de Madame Carle et se photographier en vol. Nous n’aurons pas tous la même chance : pour ceux d’entre nous qui auront décollé de Roche Faurio, entre temps une masse nuageuse est rentrée par le bas, et nous a empêché d’aller nous y poser, il a fallu nous poser sur le glacier avant que celui-ci ne plonge.

Les photos ici