Turquie, octobre 2018 , la French Smoothie Team

 

 

entre autres Olivier, dans ses oeuvres

Enoooorme  !!!!!!!!!!!!!

 

 

 FORUM <<<<<  

 VIDEO <<<<<

Sicile, octobre 2018

Entre thermiques façon Etna, décos superbes , inondations
 et ...donc...restaurants

 " Devinez c'est qui? "........ .   gagné,

 c'est bien MyHong et Philippe

 

.......FORUM <<<<<<<<<<

Bir Billing - India , 2018

Bonjour,

Cette année, je pars découvrir l'Inde et en particulier Bir Billing. L'idée et de faire pas mal de parapente (cross et biplaces), des trecks et un du tourisme.

Je pars du 20/10 au 27/11, et j'essaierai de vous faire passer quelques news, et qui sait, peut être que je motiverais quelques Tichos pour s'organiser une sortie club une prochaine saison...
Je vous passerais aussi les liens des trackers (spot et flymaster).

Sébastien Tournaire

 

                  FORUM, photos, échanges <<<<

Maroc, 2018

Les tichos au Maroc

Arrivés à Agadir sous la pluie, température fraîche et vent contraire
jusqu’à mardi où enfin nous avons pu déplier nos voiles qui s’ennuyaient dans nos sacs et voler.

Mercredi grande journée avec beaucoup de beaux vols dans des thermiques débonnaires.

Aujourd’hui nous sommes dans le désert marocain en espérant des vols sur les dunes de Plage Blanche.

Salut à tous et bon vent

 Yves Bertrand

 

     FORUM, photos, échanges  <<<<

la fête du Club sous les yeux et les crayons de Pierre Do

  Merci infiniment , Pierre Do, d'être venu nous retrouver
  Merci de tellement traduire par ton dessin,  notre joie, la légéreté, le partage, et notre bout de Vercors
  quel coup de crayon , quelles couleurs douces et gaies pour dire tout cela ...
  ( le petit passager est formidable! )
 

  merci encore et, bravo 

 

 

 

 

 

 

 

Info biplaceurs- juillet 2018

un fil de forum a été créé pour l'activité et les informations ,  autour de IRIS , le biplace Takoo3 du club

voir <<<

Antoine et Akim en Algérie

Avec Antoine et Michel Ferrer de "Parapente+" nous avons rendu visite à nos jeunes amis parapentistes Algérien, c'est toujours un plaisir de voler sous de nouveaux horizons, partager une même passion sous d'autres cieux.

Le film d'Antoine a été diffusé par l'Institut Français d'Annaba devant une salle pleine de gens curieux de découvrir les possibilités du vol libre.

Merci aux jeunes du club de Séraidi qui nous ont reçu chaleureusement.


Akim

Samedi 18 mai 2018 première journée d'animation biplace !

Samedi , sur le site de St Jean en Royans, notre club a reçu un groupe d'étudiants de Valence, école d'ingénieurs ESISAR

 notre première journée de vols baptêmes réalisée par les tichodromes biplaceurs associatifs, il y en aura d'autres

12 baptêmes, par 6 biplaceurs ticho, plein succès, c'était la 3° édition de cette rencontre annuelle Ecole ESISAR et club Ticho

Merci aux biplaceurs pour leur enthousiasme et leur sérieux

Bernard

Printemps avec un P comme Prudence ...

Samedi 21 avril 2018 , le Mot de Lionel ........

L'accident d'Axel, vient nous rappeler que notre activité reste toujours aussi imprévisible...
Les conditions aérologiques actuelles sont plaisantes et généreuses mais elles restent des conditions printanières plutôt musclées...
Certes il est agréable de monter à 2000, 2500 et plus "sans effort"... mais si là-haut on est plutôt bien, plutôt en sécurité...
il ne faut pas oublier que certaines phases du vol (decollage, atterrisage entre autre...) se passent à proximité du sol dans une aérologie bouillonnante !
Fermeture frontale, fermeture assymétrique, décrochage dynamique n'attendent qu'une erreur de pilotage pour sortir de leur boite...


Je n'ai pas les détails de l'incident de vol de Axel, mais Axel a eu le bon reflexe en faisant secours. Il nous en dira un peu plus j'espère...
Chaque expérience partagée est une action pour le bien de tous.
Axel, au nom du CD du club, je te souhaite un prompt rétablissement et surtout que tu ne souffres pas trop dans les jours à venir.
On pense tous à toi !

Forum , Echanges ... <<<

Foret de Saou - les Tichos répondent présent

Ce mardi 3 avril, avec Patrick nous sommes intervenus au nom du club des Tichodromes à l’école primaire de Piegros La Clastre au pied de la Forêt de Saoû…

Le but était de présenter l’interaction entre les parapentistes et les oiseaux.

Pourquoi cette intervention ?

Il se trouve que la Forêt de Saoû constitue l’élément central d’un territoire classé « Natura 2000 », dispositif Européen qui comme vous le savez a pour objectif de préserver la biodiversité. Le comité de pilotage de ce territoire en réunit les représentants de toutes les parties prenantes : collectivités locales, exploitants forestiers, cultivateurs, éleveurs, chasseurs, ONF, associations de protections de la nature etc. et également les pratiquants des sports de nature. A ce titre j’y représente l’activité vol libre.

Après avoir les années précédentes travaillés sur des sujets comme les pratiques forestières, les modes d’élevage, le comité de pilotage a mis dans son programme 2018 la problématique de la cohabitation de l’avifaunes et des activités aériennes, nous sommes donc concernés (ainsi d’ailleurs que les vélivolistes d’Aubenasson).

Dans les actions menées par les animateurs de Natura 2000, il y a chaque fois que possible un volet éducatif de manière à sensibiliser les enfants à la problématique environnementale.

En tant que citoyen éco-responsable on ne peut que soutenir cette instance, mais en tant que parapentistes, nous avons également intérêt à y être présent et à participer, faute de quoi nous courrons le risque de nous voir un jour confronté à des interdictions qu’il sera trop tard pour contester. A noter que pour cette raison les grimpeurs y sont également très présents…

Il est vrai que l’activité parapente y est très discrète, voire anecdotique. Il n’y a aucun site officiel dans le périmètre. Les crosseurs peuvent certes y passer, mais le massif est très à l’écart des itinéraires, et leur liberté est protégée par les règles de circulations aériennes auxquelles ils sont soumis et avec lesquelles une réglementation « au sol » n’a guère d’interférence.

La question concerne surtout les pratiquants du vol rando (et également sans doute les base jumpers). J’y ai comptabilisé au moins 8 décos, dont certains sont d’un intérêt exceptionnel et cela vaut le coup de se donner du mal pour les conserver, fut-ce au prix de négociations pour lesquelles, si un jour nous y sommes confrontés, il sera préférable d’arriver avec une image positive.

C’est le sens de l’action que nous avons menée devant les 70 enfants que nous avons rencontrés ce mardi.

Pierre-Do Bayart

Syndiquer le contenu